Un parapluie pour deux dans cette sombre nuit
Qu ‘un seul rayon de lune vient éclairer à peine:
Le silence est entre eux, raisonne de ce bruit
Que font les mots trop lourds, lorsqu’ils tombent sans haine,

Mais avec ce trop plein que l on ressent parfois,
Ce mal imprononçable. Et la douleur muette
Martèle le pavé, rythme cet autrefois
Qu ils avaient partagé, et ce présent si bête

Qui vient les séparer. Tandis que leurs demains
Semblent flous pour l ‘instant, l’Amour pourtant, dans l ‘ombre
Et le silence, est là. En secret leurs deux mains
Aimeraient se rejoindre. Mais ces deux là font nombres

D’efforts en sens contraire. Et pourquoi? , direz vous.
Parce qu’ils s’aiment encore et en souffrent l un l autre…
Alors le parapluie leur offre un rendez vous. ..
Les gouttes de tristesse s ‘abattent en cohorte

Au dessus de leurs vies. Lentement, le pas lourd,
Ils avancent sans bruit. Ils marchent sans mot dire.
Chacun retient ses pleurs et sourit en retour.
L ‘amitié en promesse, ils ne sauraient maudire

Ces années partagées, leurs moments de bonheur,
Les grandes joies, leurs croix, même, qui les rapprochent.
Mais le temps est cruel et ne leur fait l’honneur
De poursuivre leur rêve. ..Quand leurs adieux approchent….